P7. Université de Tunis

De par les institutions universitaires qui en relèvent, l’Université de Tunis est multidisciplinaire par excellence. Elle compte plus de 20 000 étudiants, 1 300 enseignants-chercheurs, 4 écoles doctorales et 36 structures de recherche se répartissant entre ses différentes institutions et dédiées à des domaines aussi diversifiés que les Lettres, les sciences humaines et sociales, les arts et la musique; l’économie et la gestion ; les sciences et technologies de l’ingénieur.
Cette interdisciplinarité fait de l’université de Tunis un grand projet de formation et de construction d’un savoir au service du progrès du pays et de son développement. Ce projet fondateur met l’étudiant et le chercheur au centre de sa stratégie assurant au premier la garantie d’une formation académique solide et en fournissant au second un appui permanent à la recherche, à l’innovation et à la promotion de la coopération nationale et internationale. L’université de Tunis est en train de mettre en place son projet général de recherche et d’innovation pour se donner plus de visibilité, mais surtout pour susciter davantage de convergence entre ses établissements, consolidant ainsi sa stratégie et son projet de recherche à court, moyen et long terme.
La Faculté des sciences humaines et sociales de Tunis (FSHST) qui comprend plusieurs formations doctorales en Histoire, Philosophie, Littérature française, Littérature arabe, Géographie, Psychologie, Sociologie, Sciences de l’éducation, Sciences du Patrimoine, Démographie sera naturellement partie prenante du projet. D’autres institutions de l’Université de Tunis comme l’Institut de la musique et l’Institut d’art dramatique (doctorat en sciences culturelles, théâtre, musique), les Beaux-Arts (doctorat en sciences et techniques des arts), ainsi que les Ecoles d’économie et de gestion (doctorats en informatique, sciences économiques et informatique appliquée) seront également concernées. Les doctorants en SHS sont encadrés par trois écoles doctorales : Structures, systèmes et pratiques en SHS ; Arts et culture ; Sciences de gestion .
Le département de la coopération internationale, des affaires étudiantes et du partenariat scientifique, dépendant directement de l’administration centrale de l’Université, et disposant d’une grande expérience dans le domaine de la gestion des projets européens, sera la principale interface pour la bonne marche du projet.

Rôle dans le projet Raqmyat

L’UT sera particulièrement en charge de la coordination, en lien avec UNIMED de la dissémination et de l’exploitation (WP7). Ses enseignants participeront à la préparation des cours en ligne du WP3 dans les domaines des arts numériques. L’Université de Tunis organisera également une doctoriale et participera à l’ensemble des activités du projet.

Équipe

  • Saoussen Krichen, Professeur en Méthodes Quantitatives et Informatique à l’ISG de Tunis, Coordinatrice générale du projet pour l’université
  • Hajer Ben Romdhane, Maître Assistante en Informatique de Gestion à l’ISG de Tunis, Coordinatrice du WP7
  • Yassine Khaled, Directeur des affaires académiques à l’Université de Tunis
  • Dorra Bassi, Maître Assistante à la FSHST, coordinatrice du cours textométrie WP3
  • Asma Gharbi, Administrative
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search