P5. Université de Kairouan

L’Université de Kairouan(UniK) est une jeune institution publique créée en 2004 qui assure la tutelle scientifique et pédagogique sur 12 établissements universitaires des trois gouvernorats: Kairouan, Kasserine et Sidi Bouzid. L’UniK compte 1450 employés (personnel académique et administratif), 7430 étudiants inscrits en 2017/2018, UniK dispense un éventail de formations académiques relativement large (19 Licences fondamentales, 28 Licences appliquées, 12 Masters de recherche, 23 Masters professionnels couvrant les domaines des Sciences fondamentales, juridiques, économiques et de gestion, techniques, des arts et métiers, des lettres et des sciences humaines. Elle contient 25 départements, 4 unités de recherche, un laboratoire et une école doctorale délivrant le diplôme de doctorat en : Langue, littérature et civilisation arabes, dans laquelle s’inscrivent 76 étudiants et soutenue 15 doctorats durant l’année 2017/2018, avec 8 directeurs de thèse habilités.
L’UniK assure une formation doctorale dans le domaine des SHS en langue, littérature et civilisation arabe pour 76 doctorants. Elle dispose d’une école doctorale intitulée « Nouveaux horizons en langues, littératures, arts et sciences humaines », qui a organisé 4 colloques scientifiques internationaux depuis 2010, ayant tous fait l’objet de publications. Elle a également organisé une journée d’étude sur les problèmes de méthode chez les étudiants en master et doctorat. Si aucun doctorant n’a bénéficié de bourses d’alternance en 2014-2015 et un seul doctorant est en cotutelle avec une université européenne, la participation de l’UniK dans ce projet vise justement à améliorer ces chiffres.

Rôle dans le projet Raqmyat

La tâche principale de l’UniK consiste à surveiller et à enregistrer les résultats des activités liées à la qualité pour évaluer la performance en lien avec l’Université de Grenade, et à recommander les modifications nécessaires (WP6). En vue de garantir la compatibilité avec les attentes, nous allons mettre en place des procédures qui permettent l’évaluation en permanence des objectifs et la création des structures qui représentent le support de la politique qualité et les outils d’assurance qualité.
Pour produire l’information nécessaire à l’autoévaluation de la qualité, nous allons tirer de notre expérience certains éléments mis en place au sein de l’Université: cellule d’accueil et d’information, une cellule d’orientation, une cellule d’insertion professionnelle et suivi des étudiants sortants Etc. Une réflexion sera menée sur l’établissement d’un référentiel qualité permettant de suivre les avancées du projet Raqmyat. En coordination avec l’université de Grenade nous produirons les rapports d’analyse intermédiaire du projet.
Nous participons également à l’ensemble des activités prévues pour les partenaires tunisiens dans le projet (WP1, 2, 3, 4, 5, 7)

Équipe

  • Taha Guerfel, Vice-président de l’UniK
  • Hédi Dhouibi, Directeur de l’ISSATKR, coordinateur du WP6
  • Mahbouba Bellar, Responsable des relations internationales à l’UniK 
  • Mohamed Sahbi Baazaoui, Directeur de l’Ecole Doctorale de Kairouan, coordinateur du WP2
  • Mongi Mehdouani, Enseignant chercheur
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search