P2. Université de la Manouba

Créée officiellement en 2000, l’université de la Manouba se compose de quatorze établissements plus anciens, regroupés en quatre pôles principaux :

  1. langue, littérature et sciences humaines, autour de la Faculté des Lettres, Arts et Humanités (FLAHM), de l’Institut supérieur de documentation (ISD), de l’Institut supérieur d’histoire de la Tunisie contemporaine (ISHTC) , de l’Institut de presse et d’information (IPSI) ;
  2. informatique et sciences de l’art, avec l’Ecole supérieure des technologies du design (ESSTED), l’Institut des arts et du multimédia (ISAMM), l’Ecole nationale des Sciences informatiques (ENSI).
  3. sciences économiques et gestion, avec l’Ecole supérieure de commerce de Tunis (ESCT), l’Institut supérieur de Comptabilité et d’administration des entreprises (ISCAE) et l’Ecole d’Economie Numérique (ESEN).
  4. sciences de la vie et de la terre.

Elle compte ainsi plusieurs institutions uniques en Tunisie, dont l’IPSI pour la formation des journalistes, l’ISD pour la formation des documentalistes, ou encore l’Institut supérieur de l’éducation spécialisée (ISES) et l’école nationale de médecine vétérinaire (ENMVT)
Elle est la seule université de Tunis à disposer d’un campus unifié, dans la banlieue ouest de Tunis, regroupant la majorité des établissements, ainsi que le centre de calcul al-Khwarizmi (CCK) spécialisé dans les services numériques pour les universités ; Le centre de presses universitaires et un incubateur d’entreprises (Manouba-Tech).
En 2015-2016, elle comptait près de 21 500 étudiants et 1569 enseignants-chercheurs. Sur ce total, on notera la présence de 948 doctorants inscrits dans 11 disciplines relevant des SHS : Langue et littérature arabe (134) ; Langue et littérature anglaise (70) ; Langue et littérature française (73) ; Langue et littérature italienne (33) ; Langue et littérature espagnole (12) ; Histoire (120) ; Economie, finance et marketing (118) ; Comptabilité (24) ; Médias et communication (35) ; Sciences et technologies du design (26).
Trois écoles doctorales pluridisciplinaires ont été créées : Sciences et technologies de l’informatique , du Design (et de l’environnement (ED-STICODE) ; Communication, culture et patrimoine (ED-CCP ) ; Economie, finance et gestion (ED-ECCOFIGES). Les écoles ED-CCP et ED-ECCOFIGES bénéficieront tout particulièrement du projet Raqmyat.
En 2014-2015, 63 doctorants ont bénéficié d’une bourse de mobilité de 4 mois auprès d’universités européennes et 33 doctorants étaient inscrits en co-tutelle.
La recherche et l’innovation, largement reconnues au niveau international, sont développées dans le cadre d’une trentaine de structures de recherche. Depuis 2012, l’Université de la Manouba organise un symposium annuel qui réunit l’ensemble de ces équipes de recherche autour d’un thème fédérateur (2012 : la transdisciplinarité ; 2013 : les territoires ; 2015 : les représentations ; 2016 : Ordre et désordre, 2017 : Temps court, temps long ; 2018 : Normes et valeur ; 2019 : Masculin/Féminin). Elle organise également des manifestations « Traits d’union » tout au long de l’année destinée à mettre en valeur les recherches effectuées par l’une des composantes de l’Université auprès de tous les chercheurs. L’ensemble de ces manifestations sont largement ouvertes aux doctorants de l’Université : nombre d’entre ont d’ores et déjà eu l’occasion de participer aux symposiums et aux Traits d’union. Plusieurs doctorants de l’Université de la Manouba ont également participé au concours national « Ma thèse en 180 secondes » depuis l’année 2015, organisé avec le soutien de l’AUF et de l’Institut français de Tunisie.
L’UMA a été partie prenante de nombreux projets européens Tempus, Erasmus Mundus. Elle a notamment participé au projet OSMOSE (avec les universités de Tunis El Manar, Kairouan, Sfax, Sousse et Bologne) et a dans ce cadre organisé ses premières rencontres doctoriales en 2013, expérience renouvelée depuis chaque année.

Rôle dans le projet Raqmyat

L’Université de la Manouba sera coordonnateur secondaire du projet et veillera particulièrement à assurer une participation efficace de l’ensemble des universités participantes. En conséquence, l’UMA participera à l’ensemble des lots, qui impliqueront les directeurs de ses trois écoles doctorales, les membres des comités doctoraux ainsi qu’un administratif référent en matière d’assurance qualité. Elle coordonnera avec l’Université de Vienne le Work Package sur les stratégies numériques et accueillera une école d’été en Août 2021 et mettra à disposition du projet un enseignant pour la réalisation des cours en ligne du WP4.

Équipe

  • Jouhaina Gherib, Présidente de l’université de la Manouba
  • Hichem Rifi, Vice-recteur en charge de la formation de l’université de la Manouba
  • Kmar Ben Dana, Membre du comité éditorial, modératrice du webinaire RAQMYAT.
  • Nedia Amri, Directrice des affaires académiques et de la coopération internationale à l’université de la Manouba
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search